Archives de l’auteur : admin

Le “Verger Mala 800 Zoo”, saison 3 (Cité de la Maladrerie, Aubervilliers. 2016)

Pour la troisième saison de son projet artistique environnemental « Mala 800 Zoo », Sylvie Da Costa poursuit ce nouveau verger urbain ouvert à tous dans la cité de la Maladrerie à Aubervilliers. Elle réalise une nouvelle programmation autour de la nature nourricière en poursuivant ses différentes collaborations. Grâce à tous ses partenaires et habitants de la cité, Sylvie Da Costa continue de proposer des créations et des rendez-vous pour partager son amour de l’art et de la nature à travers ce nouvel espace convivial, dans lequel on peut toujours se poser, discuter ou encore s’ exercer à la cueillette. Suite à cette belle saison partagée au cœur du « Verger Mala 800 Zoo », l’artiste souhaite proposer une nouvelle édition pour cette année 2017. Crédits photos: Marie Sanyas et Sylvie Da Costa.

LES PORTES DU TEMPS (Compiègne 2015)

Création pour la Cie Acta Fabula, dans le cadre des portes du temps 2015 au Palais de Compiègne, d’un atelier/visite sur le thème de la danse, en lien avec l’exposition « Napoléon 1er ou la légende des arts ». Sylvie De la Côte, chambellan ordinaire du palais de Compiègne, est mandaté par Napoléon 1er lui même, pour accueillir des groupes de jeunes français à découvrir ce Palais. Sa majesté impériale souhaite mieux connaître sa jeunesse, futur de la nation. Pour commencer cette journée, Sylvie De la Côte conduit le public à son cour de danse, proposé par le « Dieu de la danse » Mr Auguste Vestris (interprété par le danseur professionnel Pierre François Dollé). Il leur enseigne le salut des mousquetaires, la révérence et le quadrille français, la base à connaître pour la jeunesse napoléonienne. Pour continuer cette journée, Sylvie De la Côte demande au public de l’aider à vérifier que certaines œuvres sont bien présentes dans l’exposition organisée en l’honneur de Napoléon 1er qui revient au Palais avec la cour impériale en cette année 1811. Pour les récompenser, elle leur propose une visite exceptionnelle des appartements du Palais avec son complice Mr Auguste Vestris (Pierre François Dollé), qui comme un clin d’œil à la danse de l’époque, leur interprète une danse burlesque avec le personnage d’ Arlequin, puis de la tragédie avec « Psyché » pour finir avec une mascarade égyptienne. Pour clore cette journée aux portes du temps, le public est conduit dans la galerie de bal où ensemble ils dansent le quadrille français appris en matinée.
Crédits photos: Cie Acta Fabula

Planche-WORKSHOP PDT 2015

Le “Verger Mala 800 Zoo” saison 2. Cité de la Maladrerie (2014-2015).

Pour cette deuxième saison de son projet artistique environnemental « Mala 800 Zoo », Sylvie Da Costa réalise son verger de fruitiers palissés. Pour apprendre cette technique ancienne peu maîtrisée aujourd’hui, elle collabore avec le potager du Roi de Versailles où elle se forme à cette conduite. Elle organise ce verger tel un labyrinthe, composé de différentes variétés de pommiers, de poiriers, un pêcher, un abricotier, des vignes, des petits fruits, des prairies fleuries et des potirons. Elle invite ses amis Wagon Landscaping à collaborer sur des constructions (cadres du labyrinthe, platelage en bois et assise) pour accentuer sa volonté de faire de cette ancienne friche de la cité, un nouvel espace convivial, dans lequel on peut se poser, discuter ou encore s’ exercer à la cueillette. Ce nouveau jardin public de la cité autour de la nature nourricière a pu se faire grâce à la collaboration de ses différents partenaires (locaux et financiers) et surtout l’énergie positive des habitants de la cité. Il doit se poursuivre en cette rentrée 2015 avec une nouvelle programmation proposée aux habitants.
Crédits photos: Marie Sanyas et Sylvie Da Costa.

Planche-M8Z-SAISON-2-001 Planche-M8Z-SAISON-2-002 Planche-M8Z-SAISON-2-003

LES PORTES DU TEMPS (Compiègne 2014)

(Workshop 2014)

Création pour la Cie Acta Fabula, dans le cadre des portes du temps 2014 du Palais de Compiègne, d’une visite/atelier sur le thème de la sculpture, en lien avec l’exposition « Carrier Belleuse, le maître de Rodin ». Conception et réalisation d’une visite de l’exposition et des appartements du second empire du palais, avec la présentation du geste de ce sculpteur Carrier Belleuse, artiste célèbre au 19e siècle aujourd’hui oublié. La visite est troublée par l’apparition/ disparition de Carrier Belleuse tel un fantôme traqué par un chercheur atypique du geste parfait, Emerico Pandolo, qui demande au public de l’aider dans sa quête. Ces rôles ont été conçus et interprétés par Luca Lomazzi, comédien et photographe. L’atelier se déroule sous forme d’exercices autour de l’argile en lien avec des techniques utilisées par Carrier Belleuse vues lors de la visite. Emerico Pandolo demande d’assister à l’atelier avec un échauffement pantomime des mains avant les exercices puis il photographie en gros plan les mains de participants en action, présentées en fin d’atelier sous forme de diaporama. Ces photographies de Luca Lomazzi pourront être présentées sous forme d’un diaporama vidéo-projeté dans le cadre des journées du patrimoine du palais impérial de Compiègne.

Planche-contact-PDT_2014_1

 

Planche-contact-PDT_2014_2

 

Victory Garden Game

(Création 2014)

Avec la technique graffiti/pochoir, Sylvie Da Costa imprime au sol son « Victory Garden Game ». Soit, une soixantaine de carrés multicolores, agencés en forme de spirale, conçus avec Hélène Durosini, artiste plasticienne. Cette création est un clin d’œil aux « Victory garden Game », les jardins de la victoire, appels à la population d’investir l’espace public en le jardinant, pour éviter la famine aux sorties de guerres. Il propose des actes jardinés au long des quatre saisons, dans une méthode « facile à lire et à comprendre », pour qu’il soit accessible au plus grand nombre. Cette création originale (jeu déposé) interroge l’art dans l’espace public, comme outil pédagogique ludique, en apprenant à lire, à compter et à jardiner en harmonie avec la nature. Une fois le jeu au sol réalisé, Il s’ organise une partie, jeu de dés en main, avec les participants. Sylvie Da Costa va diffuser son « Victory Garden Game », sous forme de performance collaborative, car les retours de ces premières réalisations ont été positifs. Une version « jeu de société » est en cours de conception.

Planche-victorygarden-003

 

Planche-victorygarden-004

Planche-victorygarden-001

Insitu-Victorygarden_64L’ In Situ Art Festival invite Sylvie Da Costa à réaliser sa performance “Victory Garden Game”.
Elle crée avec son équipe “Mala 800 Zoo” son jeu environnemental in situ ce mois de juillet.
in situ art festival